LANCEMENT DU RÉSEAU DES RÉFÉRENTS « MIXITÉ-ÉGALITÉ » au sein du ministère des Armées

« La mission est la valeur cardinale des armées et chacun sait que la clé de la réussite de la mission, c’est la cohésion. Et il n’y aura pas de véritable cohésion sans véritable égalité. Il n’y aura pas de véritable cohésion tant que des distinctions continueront d’exister entre les femmes et les hommes, tant que la mixité ne sera pas considérée comme une chance et utilisée comme une force ». C’est en ces termes que la ministre des Armées a ouvert, jeudi, la première journée d’information des référents « mixité – égalité », marquant ainsi le coup d’envoi de leur mission.

La contre-amiral De Mazieux, haut-fonctionnaire à l’égalité des droits, a présenté la politique gouvernementale et ministérielle conduite en faveur de l’égalité professionnelle des femmes et des hommes. Le contrôleur général des armées Christian Giner, directeur de la cellule Thémis, a ensuite expliqué les missions de lutte contre le harcèlement, les discriminations et les violences sexuels et sexistes que réalise la cellule.

A l’aide d’ateliers pratiques, les référentes et référents, ont ensuite pu s’exercer à la conduite d’entretiens psychosociaux et se confronter à la prise en charge de cas pratiques. Une mise en situation nécessaire pour les armer à l’exercice de leur nouvelle mission au sein de leur unité.

Créer un réseau de référents mixité et égalité

Cette initiative concrétise l’une des mesures du plan mixité lancé le 7 mars 2019. Il généralise à toutes les armées, directions et services, la mise en place de référents et répond également aux dispositions prévues par l’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique du 30 novembre 2018, invitant au déploiement de référents « égalité ».

Ces référents couvriront donc les deux volets à la fois : mixité et égalité. La création de ce réseau envoie « un signal fort aux yeux de tous », a affirmé la haut-fonctionnaire à l’égalité. « Il signifie que ce sujet est pris en compte, traité et qu’une tolérance zéro sera apportée à chaque atteinte au "bien vivre-ensemble". »

Un impératif opérationnel

Ces référentes et référents « mixité - égalité » sont constitués de binômes femmes - hommes, civils - militaires expérimentés qui, par leur écoute attentive des situations, leur aptitude à la médiation et l’appui apporté au commandement, contribueront à renforcer la cohésion et donc l’efficacité opérationnelle du ministère des Armées.

Plaquette plan mixité : file:///Users/SIP/Downloads/Plaquette%20Mixit%C3%A9%20-%20MINARM.pdf

Sources : Ministère des Armées - www.defense.gouv.fr