PLAN FAMILLE 2018-2022

Avec le plan famille, Florence Parly fait des conditions d’exercice du métier des armes, l’une de ses priorités pour la prochaine Loi de programmation militaire, avec un seul crédo : il n’y a pas de soldat fort sans famille heureuse. Ce plan a été pensé par et pour les militaires. La concertation au sein des armées a été la clé de la construction des mesures qui sont présentées. Depuis sa nomination, la ministre des armées n’a en effet cessé d’aller à la rencontre des forces, pour échanger avec les personnels du ministère, sur leurs conditions de vie et de travail, et mieux connaître leurs aspirations professionnelles et familiales.

Le plan famille permettra de mieux concilier un engagement exigeant avec une vie familiale épanouie en aidant d’abord les plus fragiles et en se penchant sur les questions de la disponibilité et de la mobilité. La famille est placée au centre des priorités. Mieux prendre en compte les absences opérationnelles, mieux accompagner la mobilité, ancrer la garnison au cœur de la vie familiale et sociale sont les lignes directrices au cœur des 12 mesures principales du Plan Famille. Les nouvelles mesures de ce plan représentent 300 M€ de crédits nouveaux sur 5 ans, qui répondent de manière concrète et visible aux contraintes inhérentes à la vie militaire.

Le plan famille, dont 70% des actions seront mises en œuvre dès 2018, fera l’objet d’un suivi et d’un dialogue permanent avec les instances de concertation, permettant si besoin d’adapter ou de compléter les mesures prises.

UN PLAN AMBITIEUX DE 300 M€ D'EFFORT SUPPLÉMENTAIRE SUR 5 ANS

  • Un plan moderne, appuyé sur la transformation numérique.
  • Un plan complet et concret.
  • Un plan concerté avec la communauté militaire.
  • Un plan évolutif qui fera l’objet d’un suivi régulier par une instance dédiée.

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LES ABSENCES OPÉRATIONNELLES

  • Faciliter la vie du conjoint supportant seul les charges de la famille pendant une absence opérationnelle en accroissant les offres de garde d’enfants, en élargissant et en simplifiant l’offre de prestations sociales facilitant les démarches administratives.

  • Augmenter de 20% les places en crèches pour atteindre 2556 places en 2022.
  • Déployer en tout temps et tout lieu, en opérations, quand le contexte opérationnel le permet, et dans toutes les enceintes militaires, un accès au WiFi gratuit afin de permettre au militaire de rester en contact avec sa famille.
  • Porter une attention accrue au moral des familles en amplifiant le soutien moral et psychologique, avant, pendant et après les missions opérationnelles.
  • Préserver la trésorerie des ménages lors des déplacements en mission par un service d’Agence de voyage les exonérant de toute avance de fonds.

MIEUX ACCOMPAGNER LA MOBILITÉ

  • Donner aux militaires une meilleure visibilité sur leur mutation (préavis et durée probable) afin de leur permettre de faire des choix éclairés d’organisation de la vie familiale.
  • Alléger les contraintes liées au changement de résidence en améliorant le dispositif de prise en compte des déménagements en métropole, dans les Outre-mer et à l’étranger.
  • Augmenter et améliorer l’offre de logements dans les zones de tension locative forte en métropole (+ 660 logements d’ici 2020) et dans les Outremer tout en facilitant l’accession à la propriété.
  • Accompagner tous les membres de la famille : travail du conjoint, scolarité des enfants, vie associative.

ANCRER LA GARNISON AU CŒUR DE LA VIE FAMILIALE, SOCIALE ET CULTURELLE

  • Faciliter l’information et l’intégration des familles par la création de cellules d’information et d’accompagnement des familles complétées par un portail e-social regroupant les offres de soutien et d’accompagnement social.
  • Augmenter la capacité du commandement à organiser localement des activités de cohésion intégrant les familles tout en améliorant les conditions de vie des personnels hébergés dans son unité (+ 410 places d’hébergement en Île de France).
  • Porter une attention soutenue aux familles les plus fragiles en individualisant les parcours professionnels, en particulier pour les familles monoparentales ou les couples de militaires, et en permettant aux divorcés/séparés d’exercer leur droit de visite avec hébergement dans de meilleures conditions.
  • Épauler, en coordination avec les associations d’entraide, les familles dans la douleur lors de la blessure du militaire ou de son décès en simplifiant l’accès aux informations spécifiques.

LES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DÈS 2018

Quatre avancées concrètes dès 2018 :

  • Améliorer l’accueil et l’intégration des familles au sein des unités et garnisons en renforçant le rôle et les capacités du commandement local, avec des crédits de 11,5 M€
  • Améliorer les offres de garde d’enfant, avec une augmentation de 240 places en crèche
  • Permettre aux militaires séparés ayant un ou plusieurs enfants d’exercer leur droit de visite avec hébergement dans de meilleures conditions financières
  • Donner aux militaires une meilleure visibilité sur leur mobilité. Objectif : des ordres de mutation édités 5 mois avant la date d’affectation dans 80% des cas et la communication de la durée prévisible d’affectation

 

Et aussi :

  • Accroître de 20% en 2018 l’effort consacré au logement familial et à son entretien
  • Améliorer les conditions d’hébergement
  • Expérimenter un portail digital rassemblant les dispositions d’accompagnement social
  • Accroître l’aide aux familles de blessés hospitalisés
  • Optimiser le dispositif actuel de déménagement
  • Étendre les prestations offertes aux conjoints par l’Agence de reconversion de la défense
  • Faciliter l’accès à la propriété
  • Mieux communiquer sur les dispositifs d’aide sociale des mutuelles historiques
  • Créer des guides pour les familles des blessés et les familles endeuillées
  • Faciliter l’accès au soutien psychologique existant mis en place dans les armées
  • Étendre la "connectivité" en enceinte militaire (WI-FI en garnison)

________

Pour en savoir plus :

Plan d'accompagnement des familles (format pdf, 844.31 KB).

Plan d'accompagnement des familles - points clés (format pdf, 304.41 KB).