Base de Défense Pau Bayonne - site de Bayonne

BASE DE DÉFENSE PAU - BAYONNE À BAYONNE
 

♦ QU'EST-CE QU'UNE BASE DE DÉFENSE ?

La base de défense est l’unique formation administrative de la Défense à l’échelle locale. Elle a pour mission d’assurer l’administration générale et le soutien commun des formations implantées dans son secteur de responsabilité. Depuis le 1er janvier 2011, les bases de défense sont au nombre de 60 : 51 en métropole et 9 outre-mer et à l’étranger.

Elle comprend :

  • Le commandant de la base de défense (Com BdD)
  • Le commandant du groupement de soutien de la base de défense (Com GSBdD)
  • Les services (budget de fonctionnement courant, actes administratifs, ressources humaines, action sociale, communication, soutien santé, une partie du maintien en condition, transports, carburants, moyens généraux, alimentation, loisirs, infrastructure, habillement, informatique courante, moyens communs d’instruction, service général et sécurité)
  • Des formations et unités de tailles variées (régiment, école, état-major, mais aussi centres de la DGA et du SGA, etc.)
  • Des soutiens spécialisés (USID, DIRISI, CMA, ...).
Toutes les bases de défense sont liées aux unités qu’elles soutiennent avec un objectif de performance et un suivi qualité. Ces contrats incluent le soutien opérationnel des unités de la base de défense en mission, en France et à l’étranger. Une partie du personnel de soutien qui arme les BdD est amené à être projeté pour assurer le soutien des forces en opération : du personnel militaire continuera à armer les fonctions nécessaires à la projection et la préparation opérationnelle restera un prérequis. Le commandant de la BdD est responsable de la capacité opérationnelle de son personnel.

Un groupement de soutien de base de défense (GSBdD) est un organisme interarmées de l'armée française, relevant du chef d'état-major des armées. Seule formation administrative disposant de l'autonomie financière au sein d'une base de défense (BdD), le GSBdD assure des fonctions mutualisées d'administration générale et de soutien commun (AGSC).

 

♦ IMPLANTATION

Né de la réforme de l’embasement, le groupement de soutien de la base de défense de PAU-BAYONNE assume désormais depuis 2011 les missions de soutien AGSC (Administration Générale et Soutiens Communs) au profit de l’ensemble des formations implantées sur l’aire géographique de la base de défense. Des procédures complexes sont mises en oeuvre dans chacun des quatre grands services du groupement (Service d’administration du personnel, service achats–finances, service soutien vie, service des soutiens communs). Les fonctions du soutien sont en perpétuelle évolution, ce qui impose d’entretenir une capacité d’adaptation constante et d’envisager la remise en cause permanente des modes de fonctionnement. Cette nécessité de changement fait aussi tout l’intérêt du métier. Le groupement soutient des unités à forte personnalité dont les spécificités sont des marquants forts qui ont la faculté de forger la cohésion et de fédérer les énergies (troupes aéroportées, aéromobilité, forces spéciales). Il revient au GSBdD d’en cultiver les valeurs faites de détermination, de persévérance, d’initiative et de goût de l’effort et de s’en inspirer dans la mission au quotidien.

 

♦ LE GROUPEMENT DE SOUTIEN DE LA BASE DE DÉFENSE (GSBdD) PAU - BAYONNE ♦

GSBdD
  Quartier de Rose - BP 593
  64010 PAU Cedex
  Tél : 05 59 40 43 33
  Fax : 05 59 40 44 08
  E-mail : bdd-gs-pau@bdd.defense.gouv.fr

 

      ► PAU

 

      ► DAX

ORGANISATION À BAYONNE

RÉGIMENTS

1ER RPIMa Marine à Bayonne
           
1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine Marine à Bayonne

Régiment des forces spéciales de l'armée de Terre, le 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (1er RPIMa) de Bayonne est subordonné brigade des forces spéciales de l'armée de Terre (BFST). Les « bérets rouges » du 1er RPIMa sont les héritiers des parachutistes SAS de la France Libre de la Seconde Guerre Mondiale, de la demi-brigade de commandos parachutistes qui s'est illustrée en Indochine de 1946 à 1954 et de la brigade de parachutistes coloniaux dont les régiments ont combattu en Algérie de 1954 à 1962.

La Marine à Bayonne contribue à l'action de l'État en mer (AEM) : surveillance maritime du champ de tir du Centre d'Essai de Lancement de missiles de la Délégation Générale de l'Armement (DGA), police de la navigation, participation aux luttes contre les pollutions en mer et sur les côtes, participation aux opérations de sauvetages, application des Conventions sur la Bidassoa.

Pour remplir ces missions, elle s’appuie sur plusieurs unités : la Base Navale de l'Adour chargée du soutien logistique des patrouilleurs, des navires de passage et leurs équipages, les patrouilleurs de surveillance de sites Athos et Aramis, la Brigade de Gendarmerie Maritime de l’Adour (BGMA), la VCSM P603 Adour, le Centre d'Essais de Lancement de Missiles (CELM), un navire de soutien, le JIF Xplorer.

Citadelle Général Bergé
64109 BAYONNE Cedex
Tél. : 05 59 50 54 99
Fax : 05 59 50 54 04

Commandement de la Marine
4 avenue de l'Adour - BP 266
64600 ANGLET Cedex
Tél. : 05 59 58 34 30
marine_bayonne@marine.defense.gouv.fr

Sources : Ministère de la Défense - Marine Nationale