SAHEL : PLUS DE 600 DJIHADISTES NEUTRALISÉS PAR L'ARMÉE FRANÇAISE EN 4 ANS

« En quatre ans, en liaison avec les forces partenaires, nous avons mis hors de combat plus de 600 terroristes », a déclaré la ministre des Armées lors d'une audition le 20 février devant la commission de Défense du Sénat, dont le contenu a été rendu public mercredi. « En 2018, nous avons remporté d'importants succès : nous avons neutralisé de nombreux chefs terroristes et plus de 200 combattants », a ajouté Florence Parly.

Le 21 février, les militaires français ont encore tué au Mali le numéro deux de la principale alliance djihadiste du Sahel liée à Al-Qaïda, l'Algérien Djamel Okacha, alias Yahya Abou El Hamame.

Une quinzaine de djihadistes du Front de libération (ou katiba) du Macina ont aussi été « mis hors de combat » samedi dans une frappe de Mirage 2000 français au centre du Mali.

Les opérations les plus récentes de la force française Barkhane (4 500 hommes) ont porté un « très rude coup à la katiba Macina », a poursuivi Florence Parly. « Chaque trimestre, nous saisissons deux tonnes d'armes et de munitions »

Florence Parly a souligné toutefois que la solution au Sahel n'était « pas militaire, mais politique » et que l'État malien devait « réinvestir certaines zones du territoire ». « À ce stade, ces engagements semblent être tenus » par le gouvernement, a-t-elle estimé. 

 

Source : AFP