Points de situation Actualités Irak-Syrie Sahel Piraterie Liban Corymbe France Mission Lynx Autres opérations Point de situation du 13 au 19 avril 2018

Point de situation du 13 au 19 avril 2018

Raid en Syrie contre les sites de production chimique du régime, prises de drogues en océan Indien, opération Chammal en Irak/Syrie et Barkhane au Sahel : retrouvez le point de situation des opérations.

INTERVENTION DES FORCES ARMEES FRANCAISES EN SYRIE

Dans la nuit du 13 au 14, à 0100Z, sur ordre du président de la République, et en réponse à l’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien à Douma, les Armées françaises ont mené aux côtés de leurs alliés américains et britanniques, une série de frappes en Syrie par missiles de croisière.

Ces frappes ont été menées à la fois depuis la mer et les airs. 12 missiles de croisière ont été tirés en coordination avec des frappes américaines et britanniques, permettant de détruire un complexe de deux emprises directement lié au stockage et à l’assemblage d’armes chimiques par le régime syrien.

L’analyse post-frappes des objectifs a montré que les deux cibles visées par les missiles français avaient été détruites.

ALINDIEN

DOUBLE SAISIE DE DROGUE EN OCEAN INDIEN

Actuellement en opération en océan Indien en soutien direct de la Combined Task Force 150, force opérationnelle navale luttant contre les réseaux terroristes en océan Indien, la frégateLa Fayette a réalisé en moins d’une semaine deux saisies importantes de drogue.

Après une première saisie de 413 kilos d’héroïne le 11 avril, elle a en effet de nouveau saisi près de deux tonnes de hachisch le 17 avril.

Ces deux saisies, réalisées grâce au travail conjoint de recueil et d’analyse du renseignement des Combined Maritime Forces (CMF) et de l’état-major d’Alindien permettent de porter un coup significatif au trafic de drogue destiné au financement des réseaux mafieux ou terroristes.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THEATRE

Sur le théâtre irako-syrien, les opérations se poursuivent. Les objectifs restent inchangés : défaire les dernières poches terroristes en Syrie et renforcer la sécurisation du territoire irakien.

  • Poursuite des combats en Syrie

En Syrie, sur la rive orientale de l’Euphrate, la Coalition continue d’appuyer les forces démocratiques syriennes luttant contre les dernières poches de Daech.

La situation n’a pas connu d’évolution notable cette semaine.

  • Poursuite des actions de sécurisation en Irak

En Irak, les forces de sécurité irakiennes maintiennent un maillage territorial important et efficace.

A Bagdad, la sécurisation du pèlerinage d’AL Khadim qui s’est terminé le 13 avril a été un succès indéniable, dans la mesure où aucun incident sécuritaire n’est venu le perturber. Ce succès démontre à la fois le professionnalisme des forces de sécurité irakiennes et l’incapacité de Daech à reprendre l’initiative dans la capitale.

Dans le reste du pays, les forces de sécurité irakiennes ont maintenu un rythme opérationnel soutenu, permettant de continuer à renforcer la sécurisation du territoire.

ACTIVITE DE LA FORCE

  • La Task force Narvik forme les tireurs d’élite irakiens

Depuis le 10 mars, les instructeurs français de la Task Force Narvik conduisent au côté de leurs homologues polonais, une formation de tireur d’élite au profit des soldats irakiens de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS).

Au cours de la formation, leur seront transmis les enseignements de base sur l’infiltration, le renseignement et le tir de précision. Pendant cette formation, les stagiaires approfondissent leurs connaissances en camouflage, infiltration, renseignement et tir de précision.

  • La Task Force Wagram en appui des opérations de sécurisation

La Task Force Wagram poursuit son appui aux opérations de sécurisation menées par les forces de sécurité irakiennes dans la vallée de l’Euphrate. Cette semaine, trois missions de tirs, deux d’éclairement et une d’interdiction, ont été réalisées (bilan du 11 au 17 avril).

Depuis le début de sa mission, la TF Wagram a réalisé 1651 missions de tirs.

  • Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations

L’activité des forces aériennes françaises engagées dans l’opération Chammal se concentre sur l’appui aux forces démocratiques syriennes engagées dans la vallée de l’Euphrate pour réduire les deux dernières poches de Daech en Syrie.

Dans ce cadre, les aéronefs engagés dans l’opération Chammal ont réalisé cette semaine 28 sorties aériennes en appui des forces locales engagées au sol (bilan du 11 au 17 avril). Aucune frappe n’a été réalisée.

Bilan total depuis le 19/09/14 :

7993 sorties / 1448 frappes / 2238 objectifs neutralisés.

BARKHANE

APPRÉCIATION DE SITUATION

  • Situation sécuritaire

Cette semaine, la situation sécuritaire dans le nord du Mali a été principalement marquée par l’attaque contre le camp de la MINUSMA à Tombouctou.

  • Attaque du camp de la MINUSMA à Tombouctou

Le 14 avril, les forces de la MINUSMA et les forces françaises à Tombouctou ont contré une attaque d’un groupe armé terroriste, attaque qui a combiné des tirs mortiers, l’explosion de trois véhicules piégés, et un assaut mené par des assaillants dont certains étaient munis de ceintures explosives et déguisés en Casques bleus.

Deux patrouilles de Mirage 2000, une patrouille d’hélicoptères Tigre ainsi que des commandos déployés par hélicoptère NH90 et avion de transport tactique ont immédiatement été engagés pour appuyer la reprise de contrôle de la situation.

Au moins 15 terroristes ont été tués. 7 militaires français ont été blessés et pris en charge dans les structures médicales françaises établies à Gao au Mali. Le décès d’un Casque bleu burkinabé est malheureusement à déplorer.

Néanmoins, la réactivité et la combativité des soldats de Barkhane et de la MINSUMA ainsi que la coordination des deux forces prises à partie, ont permis de contrer efficacement cette attaque et de porter une sévère attrition à un adversaire aux méthodes sournoises.

 

ACTIVITÉ DE LA FORCE

  • Poursuite des opérations dans la zone des trois frontières…

La Force Barkhane poursuit son effort dans la région des trois frontières au côté des forces armées maliennes et en coordination avec les forces armées nigériennes.

Les opérations de contrôle de zone se concentrent plus particulièrement dans les régions de Ménaka et d’In Delimane, ainsi que le long de la frontière entre le Mali et le Niger.

  • Tout en poursuivant ses actions au profit de la population locale : inauguration d’une citerne d’eau à Ménaka

Cette semaine Barkhane a participé à l’inauguration d’une cuve souple, dans le premier quartier de Ménaka. Le projet initié par le conseil régional de la jeunesse (CRJ) en partenariat avec la force BARKHANE et la MINUSMA, avait pour objectif de fournir à la population un accès en eau dans les zones mal desservies par l’adduction d’eau.

L’inauguration de la cuve de 1000 litres, cofinancée par Barkhane et la MINUSMA, s’est déroulée en présence du secrétaire du gouverneur de Ménaka, du représentant de quartier, des radios rurales, de la force Barkhane, de la MINUSMA et des membres du CRJ instigateurs du projet.

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 11 au 17 avril inclus)

36 sorties chasse / 27 sorties RAV ISR / 39 sorties transport.

Total : 102 sorties (94 la semaine dernière).

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense