Point de situation du 26 au 31 octobre

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THEATRE

  • Offensive contre les dernières poches de Daech en Syrie

L’opération pour reprendre la poche d’Hajine dans la moyenne vallée de l’Euphrate, lancée le 10 septembre, se poursuit. Daech a profité des mauvaises conditions météorologiques pour mener des contre-attaques cette semaine et reprendre du terrain aux forces démocratiques syriennes. 

  • Poursuite des actions de sécurisation en Irak

En Irak, les opérations de sécurisation des forces de sécurité irakiennes (FSI) se poursuivent.

ACTIVITE DE LA FORCE

Le dispositif français déployé au Levant n’a pas évolué. 

  • La Task Force Wagram en appui de l’offensive contre les dernières poches de Daech présentes dans la vallée de l’Euphrate

La Task Force Wagram appuie l’offensive des forces démocratiques syriennes contre Daech dans la région d’Hajine.

Les trois canons CAESAR ont ainsi réalisé, depuis le territoire irakien, 6 missions de tir (éclairement, harcèlement, destruction - bilan du 24 au 30 octobre inclus).

Depuis le début de son engagement, la Task Force Wagram a réalisé 1998 missions de tirs.

  • Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations

Au sein de la coalition, les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech. 

Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 18 sorties aériennes (bilan du 24 au 30 octobre inclus) et conduit 4 frappes, en appui des FDS au nord d’Abou Kamal en Syrie.

Bilan total de l’action du pilier appui aérien depuis le 19/09/14 :

8600 sorties / 1476 frappes / 2275 objectifs neutralisés.

BARKHANE

APPRÉCIATION DE SITUATION

  • Situation sécuritaire

Au Mali, la situation sécuritaire n’a pas évolué dans la zone d’opération de Barkhane. En coordination étroite avec ses partenaires, la force continue de maintenir la pression sur les groupes armés terroristes (GAT).

ACTIVITÉ DE LA FORCE

  • Opérations dans la région du Liptako se poursuivent

La présence de Barkhane dans le Liptako, aux côtés des forces armées maliennes (FAMa) vise à conserver l’initiative face aux GAT dans la région en inscrivant une présence conjointe dans la durée. 

Les opérations peuvent comporter : 

  • des actions ponctuelles dans une logique de démantèlement de réseau ; 
  • des opérations de reconnaissance, conduites conjointement avec les FAMa, et dont le but est d’étendre progressivement la zone d’action des forces maliennes ;
  • des actions de fouille de lieux d’intérêt. 

Le groupement tactique désert blindé (GTD-B) a par exemple mené des patrouilles de reconnaissance dans la région de Kidal cette semaine.

  • Actions au profit de la population locale

Barkhane continue de mener des projets concrets visant à restaurer ou créer des installations permettant d’améliorer le cadre de vie des populations locales. Un château d’eau a à ce titre été inauguré la semaine dernière à N’Djamena. 

  • Formation des forces locales

Les actions de formation et d’accompagnement de la montée en puissance des forces locales se poursuivent. 

Le groupement tactique désert (GTD) aérocombat a ainsi accueilli trois officiers pilotes des forces armées nigériennes. L’objectif était de les former à la planification et à la conduite d’opérations aéroportées depuis un poste de commandement. 

Par ailleurs, du 15 au 22 octobre 2018, le GTD infanterie a formé à l’appui feu aérien le détachement FAMa du poste d’Ansongo, ville située à 80 km au sud-est de Gao. Trois sous-officiers maliens ont ainsi appris les procédures qui leur permettront de joindre et de guider par radio les Mirage 2000 de la force Barkhane pour un appui aérien d’urgence. Ce type de formation permet aux unités des FAMa de conduire des opérations d’ampleur en autonomie, comme ce fut le cas en octobre dans la région de Ndaki. De telles procédures de coordination avaient été utilisées le 16 octobre dernier. 

 

  • Contribution des Alliés   

Le contingent estonien participe toujours activement au renforcement du dispositif Barkhane. Il assure, depuis le 21 août, la mission de force protection de base opérationnelle de Gao. Français et Estoniens mènent en outre des patrouilles conjointes dans la ville. 

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 24 au 29 octobre inclus)

29 sorties chasse / 13 sorties RAV ISR / 27 sorties transport

Total : 69 sorties (94 la semaine précédente).

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense