Point de situation des opérations du 1er mars 2018

MISSION JEANNE D’ARC 2018
DEPART DE LA MISSION « JEANNE D’ARC 2018 »

Les bâtiments composant la mission "Jeanne d'Arc 2018" ont quitté Toulon le 26 février, pour un déploiement de cinq mois et demi, qui mènera leur équipage jusque dans l'Océan Pacifique.
Ce déploiement répond à quatre objectifs majeurs qui sont la formation in-situ des jeunes officiers déployés loin, longtemps, en équipage dans un contexte opérationnel ; le déploiement opérationnel dans des zones d'intérêt stratégiques afin d’entretenir notre connaissance de celles-ci et de disposer d’un outil de réaction rapide pour faire face aux crises éventuelles ; le maintien du très haut niveau d'interopérabilité interarmées et interalliée ; l’entretien de la qualité des relations qui lient la France et ses partenaires internationaux.
Le groupe amphibie est composé du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et de la frégate de type La Fayette (FLF) Surcouf. L'armée de Terre participe significativement à la mission ainsi que plusieurs détachements alliés, notamment britannique avec deux hélicoptères Wildcat, sur tout ou partie du déploiement.
CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THEATRE

Sur le théâtre irako-syrien, les opérations se poursuivent. Les objectifs demeurent de :
- défaire les poches terroristes résiduelles en Syrie ;
- sécuriser les territoires récemment libérés en Irak.
Poursuite des combats en Syrie

En Syrie, les forces démocratiques syriennes poursuivent leurs efforts sur les rives orientales de l’Euphrate afin de réduire les dernières poches de Daech présentes dans la zone. Cette semaine encore, elles ont progressé lentement en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Poursuite des actions de sécurisation en Irak

En Irak, les Forces de Sécurité poursuivent leurs opérations de sécurisation sur l’ensemble du pays. Celles-ci se sont concentrées cette semaine sur le plateau d’Hawijah et le Sud de l’Anbar. 
ACTIVITE DE LA FORCE

La Task Force Wagram en appui des opérations de sécurisation

La Task Force Wagram poursuit son appui aux opérations de sécurisation menées dans la vallée de l’Euphrate. Cette semaine, trois missions de tirs ont été réalisées au profit des forces de sécurité irakiennes (3 missions d’éclairement - bilan du 21 au 27 février).

Depuis le début de sa mission, la TF Wagram a réalisé 1625 missions de tirs.

Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations

Cette semaine, l’activité aérienne a permis d’assurer des missions de renseignement et d’appui au profit des forces de sécurité irakiennes et des forces démocratiques syriennes.

Elle a donné lieu à 25 sorties aériennes (bilan du 21 au 27 février) au cours desquelles quatre frappes ont été réalisées dans le secteur d’Abu Kamal en appui des forces démocratiques syriennes combattant les dernières poches de Daech dans la vallée de l’Euphrate.

Bilan total depuis le 19/09/14 :
7815 sorties / 1443 frappes / 2233 objectifs neutralisés.
BARKHANE
APPRÉCIATION DE SITUATION

Situation sécuritaire

La semaine a été marquée par la poursuite de la stratégie d’évitement des groupes armés terroristes, au travers de plusieurs attaques indirectes visant les forces partenaires.
La force Barkhane poursuit son engagement dans la région des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger en menant des opérations de contrôle de zone visant les groupes armés terroristes sévissant dans la zone.
ACTIVITÉ DE LA FORCE

Opérations dans la zone des trois frontières

Barkhane poursuit son effort dans la zone des trois frontières afin d’interdire la libre disposition du terrain aux terroristes.
Les opérations se concentrent actuellement dans la région de Gao, autour de Ménaka et Ansongo.
Formation au profit des forces armées maliennes

La semaine passée, dans le cadre du développement du partenariat entre la force Barkhane et les forces armées maliennes (FAMa), un détachément du Groupement Tactique Aérocombat a réalisé une instruction au profit de la garnison FAMa de Ménaka.
Cette instruction portait sur le guidage d’hélicoptère, et avait pour but d’apporter les connaissances de base pour guider depuis le sol un aéronef sur sa position et demander efficacement un appui feu ou un transport.
Une phase théorique a été réalisée au sol par une petite équipe d’instructeurs, avant de procéder à des exercices pratiques de guidage avec un hélicoptère Gazelle.

Action médicale conjointe à Tombouctou

Le samedi 24 février, la force Barkhane et les FAMa ont mené une action d’aide médicale à la population à Tombouctou.

Sur une initiative des FAMa, cette AMP a été organisée dans le quartier Sankoré. Les moyens d’accueil mis en place par le service de santé FAMa, appuyés par les moyens techniques de la force Barkhane, ont permis d’accueillir 81 personnes qui ont pu consulter les médecins des FAMa et de Barkhane. Les autorités locales de quartier étaient présentes afin de rencontrer la population et soutenir l’initiative des FAMa. Pour clôturer cette AMP, des discours de remerciements ont été prononcés par les différentes autorités présentes devant les médias maliens et les militaires présents.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 21 au 27 février inclus)
41 sorties chasse / 18 sorties RAV ISR / 45 sorties transport.
Total : 104 sorties (81 la semaine dernière).

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense