Point de situation des opérations du 1er février 2018

FORCES DE PRESENCE

COOPERATION MILITAIRE

Du 2 au 3 février, le président de la République se rend au Sénégal où se situe un de nos pôles opérationnels en Afrique, partie intégrante du dispositif militaire français de forces de présence à l’étranger.

Les forces de présence en Afrique

Il existe deux types de forces de présence en Afrique : les bases opérationnelles avancées et les pôles opérationnels de coopération.

Les premières constituent des points d’appui ainsi qu’un réservoir de forces rapidement projetables en cas de crise. Ce sont les Forces Françaises en Côte d’Ivoire et les Forces françaises à Djibouti.

Les seconds visent plus particulièrement à accompagner les États africains dans le renforcement de leur sécurité collective. Ce sont les éléments français au Gabon et les éléments français au Sénégal (EFS).

Un outil de stabilisation régionale

Le dispositif des forces de présence a pour but, au travers d’actions de coopération de favoriser l’appropriation de la sécurité africaine par nos partenaires africains. Elles prennent majoritairement la forme d’actions de formation répondant aux besoins émis par les forces armées locales.

Actions de formation réalisées en 2017

Les formations réalisées couvrent un large spectre d’apprentissage : logistique, lutte contre IED, secourisme, plongée sous-marine, instruction sur le tir de combat, tactique, topographie, transmissions, etc.
Elles peuvent également être accompagnées de formations techniques dont le but est de fournir des formations à l’utilisation, à l’entretien et à la maintenance des équipements utilisées par les forces armées locales (véhicules, moyens de transmission, armement, etc.).

En 2017, les forces de présence en Afrique ont conduit 442 actions de formation, contribuant ainsi à former plus de 29 000 militaires africains.

Concernant les EFS, en 2017, au travers de 230 actions de formation, elles ont contribué à former 7500 militaires des forces armées partenaires. 65 actions ont d’ailleurs été réalisées au profit direct de la Force Conjointe G5 Sahel.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THEATRE

Sur le théâtre irako-syrien, les opérations se poursuivent. Les objectifs demeurent de :
- défaire les dernières poches terroristes résiduelles en Syrie ;
- sécuriser les territoires récemment libérés en Irak.

Poursuite des combats en Syrie

En Syrie, les forces démocratiques syriennes poursuivent leur combat contre les dernières poches Daechies présentes sur les rives orientales de l’Euphrate. Les mauvaises conditions météorologiques réduisent encore les capacités d’appui de la Coalition.

Poursuite des actions de sécurisation en Irak

En Irak, les forces de sécurité irakiennes poursuivent des opérations de contrôle de zone et de sécurisation, confirmant leur autonomie croissante.

Dans la vallée de l’Euphrate, autour d’Al Qaim, comme dans la province de Ninive, les opérations conduites par les forces de sécurité irakiennes donnent de bons résultats avec la découverte et la destruction de nombreux engins explosifs improvisés.

Des infirmiers irakiens formés au secourisme de combat

Depuis le 13 janvier et pour une durée de quatre semaines, la Task Force Monsabert réalise une instruction « Advance Combat Life Saver » au profit des infirmiers irakiens du centre médical de la 6ème Division.

Le stage est essentiellement pratique et vise à faire des stagiaires de futurs instructeurs au secourisme de combat.

ACTIVITE DE LA FORCE

La Task Force Wagram en appui des opérations de sécurisation

La Task Force Wagram poursuit son appui aux opérations de sécurisation menées dans la vallée de l’Euphrate. Cette semaine, cinq missions de tirs ont été réalisées au profit des forces de sécurité irakiennes (2 missions d’éclairement et 3 mission d’interdiction - bilan du 24 au 30 janvier).

Depuis le début de sa mission, la TF Wagram, a réalisé 1615 missions de tirs.

Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations

Cette semaine, l’activité aérienne a permis d’assurer des missions de renseignement et d’appui au profit des forces de sécurité irakiennes et des forces démocratiques syriennes.

Elle a donné lieu à 20 sorties aériennes (bilan du 24 au 30 janvier) au cours desquelles trois frappes ont été réalisées, toutes dans le secteur d’Abu Kamal en appui des forces démocratiques syriennes combattant les dernières poches de Daech dans la vallée de l’Euphrate.

Bilan total depuis le 19/09/14 :
7708 sorties / 1434 frappes / 2222 objectifs neutralisés.

BARKHANE

APPRÉCIATION DE SITUATION

Situation politique

La semaine passée a été marquée par la déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU du 23 janvier qui exprime son impatience face aux retards dans la pleine mise en œuvre des principales dispositions de l’Accord sur la paix et la réconciliation au Mali.

Une situation sécuritaire dégradée dans le Centre du Mali

Marquée par une recrudescence des incidents sécuritaires au Centre du Mali, la semaine dernière a été particulièrement meurtrière avec au moins 17 morts chez les forces de sécurité maliennes et une trentaine de civils tués.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Opérations de sécurisation dans la zone des trois frontières…

La force reste engagée dans des opérations de reconnaissance et de contrôle de zone dans la région des trois frontières. Dans cette zone actuelle d’effort, Barkhane poursuit son action afin de maintenir durablement la pression sur les groupes armés terroristes qui y sévissent.

… couplées à des actions au côté de la Force Conjointe

La deuxième opération de la Force Conjointe, l’opération Pagnali, s’est terminée en début de semaine. Elle a porté son effort le long de la frontière entre le Mali et le Burkina-Faso, dans un secteur où sévit principalement Ansaroul Islam.
Cette opération était conduite en totale autonomie par la Force Conjointe, depuis le PC de Sévaré et le PC du fuseau Centre à Niamey.

Deux éléments tactiques interarmes maliens et burkinabés y participaient au côté d’un détachement de Barkhane de l’ordre de 80 soldats.

L’opération s’est déroulée avec fluidité, conformément à la planification, démontrant les progrès réalisés par la Force Conjointe depuis sa première opération en novembre dernier.

… et à des actions au profit des populations locales

Les actions au profit des populations locales se poursuivent.

Ce week-end, à Gao, Barkhane a réhabilité une bibliothèque et la salle des professeurs de l’institut de formation des Maitres.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée le dimanche 28 janvier en présence d’environ 140 personnes dont de nombreux élèves de l’institut. Elle était présidée par le coordinateur du Centre national de promotion du volontariat du Mali.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 24 au 30 janvier inclus)

Le bilan complet de l’activité aérienne de cette semaine est le suivant :
31 sorties chasse / 13 sorties RAV ISR / 51 sorties transport.
Total : 95 sorties (104 la semaine dernière).

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense