Les aviateurs de la base aérienne de Mont-Marsan se sont mobilisés

Les aviateurs de la base aérienne de Mont-Marsan se sont mobilisés, afin de récolter un maximum d’aide

La BAP organise régulièrement des actions pour venir en aide aux populations locales. Ces actions civilo-militaires (CIMIC) permettent de renforcer les liens avec les riverains et de mieux faire connaitre l’action de la force Barkhane.

Les dons ont débuté à l’école primaire, où le commandant de la BAP a été chaleureusement accueilli par le chef de quartier, l’inspectrice et la directrice. Les aviateurs, issus des différents détachements de la BAP, ont rencontré les élèves de plusieurs classes et distribué ainsi les fournitures scolaires, les livres et les jouets collectés grâce à la générosité du personnel des bases aériennes 118 de Mont de Marsan et 123 d’Orléans-Bricy.

Après ces moments d’échanges avec les enfants et leurs institutrices, les aviateurs de Barkhane ont rejoint l’orphelinat de la ville afin d’offrir eau, jouets, vêtements, linge de maison et produits d’hygiène aux 45 enfants et adolescents de l’établissement.

« Suite à un appel aux dons de la part de la BAP, les aviateurs de la base aérienne de Mont-Marsan se sont mobilisés, afin de récolter un maximum d’aide. C’est ainsi que nous avons obtenu 4 palettes pour l’école de Niamey… » Explique la capitaine Nathalie, chef du bureau appui commandement de la base aérienne 118 Mont de Marsan.

« Mon plus grand souhait serait que cette action fasse naître d’autres idées de projets chez mes camarades afin d’aider le plus grand nombre »

Ces dons sont aussi le fruit d’histoires particulières : le caporal Vianney, équipier fusilier-commando nous raconte : « avant de partir en détachement pour Niamey, j’avais pour projet de faire une action humanitaire. J’ai donc contacté la prévôté de la BAP qui nous a apporté tout son soutien. Je me suis alors rendu dans un orphelinat et j’ai demandé à la sœur, responsable de l’établissement, quels étaient les besoins des enfants. J’ai ensuite sollicité la base aérienne d’Orléans, qui a immédiatement lancé un appel aux dons aux militaires. Celui-ci nous a permis de récolter 253 kg d’articles. » Il ajoute : « mon plus grand souhait serait que cette action fasse naître d’autres idées de projets chez mes camarades afin d’aider le plus grand nombre…».

Par ses actions CIMIC, Barkhane conduit et soutient des projets qui touchent directement les populations dans des domaines aussi divers que l’accès à l’eau, à l’énergie, à la santé ou à l’éducation.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense