Les 5 grands projets d'urbanisme attendus à Clermont-Ferrand en 2019

C'est une volonté de la ville de Clermont et de la Métropole qui tire tout un département dans son sillon : adapter l'urbanisme aux nouvelles ambitions locales. De nombreux travaux ont déjà débuté et quelques-uns verront le jour pour cette nouvelle année. 

La Scène nationale à Clermont-Ferrand

Livraison : fin 2019

À l'emplacement de l'ancienne gare routière, le nouveau lieu pour La Comédie de Clermont-Ferrand imaginé par l'architecte portugais Eduardo Souto de Moura, prix Pritzker en 2011. Un dispositif en amphithéâtre pour la grande salle de 900 places et une seconde salle modulable de 350 places assises en configuration frontale, à 1.150 places debout sans tribune. Une nouvelle brasserie donnera sur le boulevard François-Mitterrand. 

Coût : 34 M€

La place des Carmes à Clermont-Ferrand

Livraison : été 2020

Michelin a voulu un siège à la hauteur de son statut. Et c'est tout un quartier qui va accompagner le renouveau de ce site qui emploie 4.000 personnes. La végétation et l'eau, avec la Tiretaine, reprendront leurs aises en ce nouvel écrin qui doit désormais créer un lien pour les Clermontois avec la place Delille. 

Coût : 8 M€ pour la Métropole et 20 M€ pour Michelin. 

L'Hôtel-Dieu à Clermont-Ferrand

Livraison : 2022 (pour la Grande bibliothèque)

Ces quatre hectares en plein cœur de Clermont-Ferrand sont chargés de souvenirs. Abandonnés en 2009 par le CHU après quelque 250 années dédiées à soigner les Clermontois, ils abriteront 900 logements, 500 places de parking, une grand bibliothèque, des commerces, des services... En octobre 2017, quelque 10.000 personnes s'y étaient retrouvées pour le premier épisode d'Effervescences. 

Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand

Livraison : 2022

Des points de vue panoramiques ou cadrés vont être créés depuis les trois maisons sises au n°46, 51 et 53 de la rue du Port (propriétés de la ville). Un Centre d'interprétation de la basilique, lieu d'exposition et de médiation, va voir le jour. Les espaces publics vont être repensés, avec la création d'un escalier en pierre de taille à l'angle sud-ouest de la basilique pour relier la place du Port et le passage du Port élargi en terrasse-belvédère à la cour sud. Un verger et une fontaine en pierre seront mis en place, les murets seront requalifiés en bancs de pierre. 

Coût : 3,6 M€.

Parc urbain Philippe-Marcombes à Clermont-Ferrand

Livraison : 2021 (tennis en juillet 2019)

En 2020, le stade (nommé désormais parc urbain) fêtera son siècle d'existence. Chaque année, 145.000 personnes le fréquentent. L'entrée se fera par la rue Albert-Thomas. Un grand parking permettra de laisser son véhicule. Des sites aménagés et paysagers constitueront un parc paysager urbain au cœur de ces 6,7 hectares. La nouvelle tribune, baptisée "nuage", et dont le toit, "tout en légèreté", s'alignera avec la crête de la chaîne des puys à l'horizon, fera 1.500 places. Elle abritera également des vestiaires, un espace réception, des locaux techniques ou des services administratifs. Malheureusement, l'historique vélodrome disparaîtra. Nouveaux terrains de tennis, nouveau skatepark couvert et refonte quasi totale du lieu pour les piétons. 

Coût : 37 M€

SOURCE : lamontage.fr - Simon Anthony