Le colonel Pierre Prod'Homme succède au colonel Debray à la tête du 8 RPIMa

A 44 ans le colonel Pierre Prod'Homme va succéder au colonel Debray à la tête du 8 RPIMa. La passation de commandement aura lieu en juin au quartier Fayolle.

Après un an passé au sein de US Army War Collège à Carlisle en Pennsylvanie, aux côtés des stratèges et des officiers américains, Pierre Prod'Homme va retrouver le quartier Fayolle pour la quatrième fois dans sa carrière. Mais cette fois c'est pour prendre le commandement du 8 Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine. Un régiment d'exception "cher à mon cœur et pour lequel je suis prêt à donner toutes mes tripes", selon ses propres termes. Au-delà de sa rencontre avec le colonel Debray pour une prise de contact le 2juillet dernier, Pierre Prod'Homme connaît très bien le 8 RPIMa. A la sortie de sa formation à St-Cyr, il a été nommé chef de section au sein du régiment castrais de 2000 à 2003. Après un passage au 33ème RIMa en Martinique entre 2003 et 2005 où il a formé des commandos, il est revenu au quartier Fayolle entre 2006 et 2008 comme commandant d'unité. Après un parcours qui l'a conduit à l'Ecole des Troupes Aéroportée (2008-2010) puis à l'Ecole de guerre (2010-2012) et à l'Etat-major de l'armée de terre, il est revenu au 8 RPIMa entre 2014 et 2016 à la tête du bureau opération instruction. Préserver les principes et les valeurs du 8 RPIMa, veiller à l'équilibre entre les entraînements tactiques, les engagements opérationnels extérieurs et intérieurs, consolider l'esprit de corps.

Préparer l'arrivée de nouveaux matériels

Il lui faudra superviser la formation des nouvelles recrues, engager les travaux sur le terrain de Lardaillé pour réceptionner les nouveaux véhicules blindés dotés des dernières technologies du programme Scorpion, préparation des phases de projection…autant de missions qui attendent le nouveau patron des paras castrais. Quant au colonel Debray il a été nommé chef de cabinet du chef d'Etat Major de l'Armée de terre. "C'est un poste éloigné du terrain, du contact avec les troupes et du commandement, mais intellectuellement, c'est un très beau défi," a expliqué Bertrand Debray qui a tenu à saluer la qualité des chefs d'équipe et de section, des commandants de compagnie et plus généralement des militaires hommes et femmes qu'il a eu sous son commandement. Il garde aussi en mémoire les trois paras castrais morts dans accident de la route en juin 2018 mais aussi le titre de champion de France militaire des paras castrais. Côté opérationnel  il a évoqué la mission de déploiement pendant trois semaines à la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Mali pour sécuriser la capitale Bamako. "Il n'y a pas eu de combats mais cela reste une aventure humaine et militaire riche en souvenirs et en rencontres," explique le colonel Debray qui a également participé avec ses hommes à l'opération Sentinelle pour sécuriser la capitale lors des attentats. Par ailleurs le 8 RPIMa et le colonel Debray seront à l'honneur à l'occasion du défilé du 14 juillet. Plus d'une centaine de paris castrais, soit une compagnie et le chef de corps défileront sur les Champs Elysées devant les plus hautes autorités politiques et militaires du pays.

 

Dominique Escorne