LA FRÉGATE BRETAGNE ADMISE AU SERVICE ACTIF

 

Construite à Lorient, la Bretagne a réalisé ses premiers essais à la mer avant de rejoindre Brest, son port-base, le 14 mai 2018. Elle a été officiellement réceptionnée le 18 juillet dernier.

Le 30 août, la Bretagne a quitté Brest pour entamer son Déploiement Longue Durée (DLD). Il s’agit de la première mission du bâtiment qui, déployé pendant plusieurs mois, est testé en conditions extrêmes afin de le confronter à ses missions futures. Durant ce déploiement, la Bretagne a  participé à de nombreux exercices avec les marines alliées : exercices de lutte anti-sous-marine au large des États-Unis ou encore participation à l’exercice OTAN Trident Juncture au large de la Norvège.

Après trois mois de navigation en Atlantique nord, la Bretagne a retrouvé son port-base de Brest à la fin de l’année 2018. Aujourd’hui admise au service actif, elle intègre la flotte de surface de la marine nationale et s’apprête à prendre pleinement part aux opérations. La Bretagne est la deuxième FREMM de la flotte du Ponant, après l’Aquitaine.

En 2030, la Marine nationale disposera de quinze frégates de premier rang dont 8 FREMM, 2 FDA et 5 FDI. La FREMM Bretagne est la cinquième d’une série de huit, après l’Aquitaine, la Provence, le Languedoc et l’Auvergne. Elle sera suivie entre 2019 et 2023 par la Normandie, l’Alsace et la Lorraine. Les deux dernières FREMM auront des capacités de défense aérienne renforcées (FREMM DA).

Navires furtifs de nouvelle génération, polyvalents, endurants et souples d’emploi, dotés d’automatismes poussés et d’un équipage à effectif optimisé, les FREMM ont vocation à assurer des missions telles que la sureté de la force océanique stratégique, la frappe de précision dans la profondeur avec le missile de croisière naval (MdCN), les luttes antinavires, anti-sous-marine et anti-aérienne, la projection de commandos embarqués, la protection et l’escorte d’une force aéronavale, ou encore la participation aux missions de sauvegarde maritime. 

En savoir plus sur ses capacités techniques et ses missions

 

Sources : Marine nationale 
Droits : Ministère de la Défense