FFCI : formations au profit des forces armées de Côte d’Ivoire

Dans le cadre du partenariat militaire opérationnel avec les forces armées de Côte d’Ivoire, le 43e bataillon d’infanterie de marine (43e BIMa) a mené du 2 au 20 juillet 2018, une série de détachements d’instruction opérationnelle et de détachements d’instruction technique au profit de la compagnie d’appui et de logistique du 1er bataillon pilote projetable (1er BPP).

La cinquantaine de stagiaires de la compagnie d’appui et de logistique du 1er BPP a suivi durant trois semaines des formations dans les domaines de l’artillerie, du génie combat, du marquage-balisage de zones de poser, du génie infrastructure, des systèmes d’information et de communication et de la maintenance.

Ces différentes instructions ont notamment permis de former : un groupe mortier de 82mm, des mécaniciens en mesure d’assurer l’entretien de premier échelon ainsi que les réparations de premier niveau de leurs véhicules, des transmetteurs aptes à mettre en œuvre les procédures radio et formés à la sécurité des communications ou bien encore des marqueurs capables de guider un hélicoptère. Une section de sapeurs a par ailleurs été formée aux procédures en vigueur pour lutter contre les engins explosifs improvisés (C-IED), effectuer un déminage opérationnel et dépolluer un champ de bataille.

Au cours de la cérémonie de clôture de stage et de remise des attestations de formation, le capitaine Philippe a souligné « la qualité du travail fourni par les stagiaires ivoiriens, leur attention et leur volontarisme au quotidien, et ce, dans une ambiance fraternelle. » Une fraternité d’armes qui souligne la place du partenariat militaire opérationnel dans la consolidation des liens entre la France et la Côte d’Ivoire. De même, la contribution des FFCI au développement des capacités du pays hôte à exercer sa souveraineté et à participer à des opérations de maintien de la paix a été démontrée.

Après la visite d’évaluation et de conseil des Nations-Unies très réussie du 1er juin 2018, et fort des différents détachements d’instruction reçus, le 1er BPP est désormais en mesure de recevoir les conseillers-contrôleurs de l’ONU pour la visite pré-déploiement, étape incontournable de validation des capacités du bataillon avant son engagement en opération de maintien de la paix d’ici la fin d’année 2018. 
Créées le 1er janvier 2015, les forces françaises en Côte d’Ivoire s’inscrivent dans la continuité de l’accord de partenariat de défense de 2012 qui scelle une proximité ancienne entre la France et la Côte d’Ivoire. Les 900 militaires engagés sont chargés de soutenir les opérations dans la zone, mais aussi de mettre en œuvre une coopération militaire avec la République de Côte d’Ivoire et une coopération régionale avec les forces partenaires.

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense