Barkhane : l’A400M Atlas se pose à Tombouctou

À cette occasion, il a effectué une mission de transport tactique permettant de transporter deux véhicules de l'avant blindé depuis Tombouctou vers la plateforme opérationnelle désert de Gao, dans le cadre des opérations en cours. La capacité de sa soute à accueillir des véhicules de plus de treize tonnes s’est ainsi révélée particulièrement utile lors de cette mission, qui a permis d’optimiser en toute sécurité les flux logistiques sur le théâtre.

Avion de transport militaire à la fois stratégique et tactique, l'A400M est un avion de haute technologie, à l’allonge stratégique (son autonomie en distance est de 9 300 km) et aux performances exceptionnelles. Equipé de quatre turbopropulseurs, il est conçu pour transporter jusqu'à 37 tonnes ou 116 passagers. Il peut réaliser l'ensemble des missions liées au transport militaire : notamment, les liaisons inter et intra-théâtre, les posés d'assaut sur terrains sommaires, l'aérolargage de personnel et de matériel, y compris à très grande hauteur.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces  armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace notamment dans le cadre de la force conjointe du G5 Sahel en cours d’opérationnalisation.

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense