Barkhane : de l’instruction à l’opération, suivi du lieutenant Mohamed, des FAMa

Récemment, dans le cadre du partenariat militaire opérationnel (PMO), le lieutenant Mohamed, ainsi qu’une dizaine de ses camarades, a suivi un cycle d’instruction en immersion de huit semaines, sur la plateforme opérationnelle désert de Gao. Cette formation visait à approfondir les connaissances tactiques des cadres des Forces armées maliennes (FAMa).

Le lieutenant malien a aussi reçu une instruction variée en tactique générale, incluant notamment la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI), le droit des conflits armés ou encore le sauvetage au combat.

Au cours de cette immersion, une formation sur l’accompagnement d’un chef de section français en patrouille lui a également permis de comprendre la manœuvre tactique de niveau section et compagnie. Cela a été pour lui l’occasion de partager ses connaissances techniques sur un terrain qu’il connait bien.

Du 30 avril au 10 mai 2017, après une dernière formation en immersion aux côtés des militaires de l’opération Barkhane, il a participé à l’opération militaire conjointe tripartiteBronco, en tant que commandant d’unité de la compagnie SEKE, opération appuyée par le détachement de liaison et d’appui opérationnel n°3 (DLAO 3) de Barkhane.

Durant l’opération Bronco, le lieutenant Mohamed, appuyé par le lieutenant Max du DLAO 3, a pu mettre en application ses connaissances en matière de contrôle de zone, de fouille, et d’interception d’individus suspects. Grâce à un interprète, il a pris contact avec les autorités religieuses et administratives locales afin d’évaluer la situation sécuritaire dans la zone. Ces entretiens lui ont permis d’échanger et de rétablir la confiance entre ces populations isolées et les forces sécuritaires.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération BARKHANE a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte contre les groupes armés terroristes dans la BSS et à favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises.

Barkhane : de l’instruction à l’opération, suivi du lieutenant Mohamed, des FAMa

Sources : État-major des armées 
Droits : Ministère de la Défense