8e RPIMA Présentation PB

 

8e RPIMa - CASTRES


PRESENTATION

 

 

Le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres appartient à la 11e brigade parachutiste (11e BP).

Héritier du 8e bataillon de parachutistes coloniaux créé en 1951 en Indochine, le 8e RPIMa a participé depuis cette date à toutes les opérations militaires conduites par la France, d'Indochine en Algérie, d'Afrique au Moyen-Orient en passant par le Centre Europe.

Décoré de la croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures, cité quatre fois à l'ordre de l'armée en Indochine, le régiment s'est vu attribuer une cinquième citation pour sa conduite exemplaire au Liban, au sein de la FINUL. 

Implanté à Castres depuis 1963, professionnalisé depuis 1970, c'est un régiment de prévention et de gestion des crises très performant engagé au cours des dernières années au Tchad, au Rwanda, au Zaïre, en Irak, au Koweït, au Cambodge, en Bosnie-Herzégovine et en Afghanistan, qui participe régulièrement à des missions de présence au Gabon, en Nouvelle-Calédonie et en Côte d'Ivoire.

En juillet 2008, le 8e RPIMa est projeté dans la région de Kapisa en Afghanistan il y mène plus de 50 actions de combat.

Sa 4e compagnie renforce le bataillon français de Kaboul. Le 18 août, la section « Carmin 2 » tombe dans une embuscade dans la vallée d'Uzbin. Après d'intenses combats, huit hommes perdront la vie.

Depuis 1951, le régiment a perdu 19 officiers, 90 sous-officiers et 434 parachutistes.

 

IMPLANTATION

8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine
Quartier Fayolle
Avenue Jacques Desplats
BP 60339
81108 Castres CEDEX

Tél. 05 63 62 55 99

 

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL

Mission

Les missions et les objectifs opérationnels du 8e RPIMa sont de deux ordres :

acquérir et entretenir la capacité à mettre en oeuvre un groupement d'environ 450 hommes de type « Guépard 05 » disposant de la double aptitude à mener les actions rustiques et traditionnelles de l'infanterie parachutiste, éventuellement sur les arrières de l'ennemi après mise en place par la troisième dimension, et à assurer les missions de l'infanterie motorisé,
entretenir la capacité aéromobile, alternative au saut pour la mise en place par la 3e dimension.

La conservation de notre aptitude à intervenir, sur court préavis, en tout temps et en tout lieu, implique :

que nous maîtrisions les savoir-faire traditionnels de l'infanterie,
mais également que nous poursuivions l'acquisition de savoir-faire plus récents, qui entrent dans la composition de l'exécution des nouvelles missions de restauration ou de maintien de la paix incluant éventuellement un volet de contrôle de foule, tout cela en prenant systématiquement en compte un environnement interarmées et souvent interalliés.

Composition

Le 8e RPIMa compte 1200 hommes et femmes articulés en 8 compagnies :

1 compagnie de commandement et de logistique (CCL),
4 compagnies de combat,
1 compagnie d'éclairage et d'appui (CEA),
1 compagnie de base et d'instruction (11),
1 compagnie de réserve opérationnelle.

 

Source : Ministère de la Défense