17e RGP Montauban Présentation BP

17e RGP - MONTAUBAN


PRESENTATION

 

Le 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban est organisé, équipé et entraîné pour remplir les missions d'appui génie de la 11e brigade parachutiste.
Les sapeurs parachutistes du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) sont les héritiers des « propulsistes » du 17e régiment colonial du génie. Le 17e bataillon du génie aéroporté a été créé en Afrique du nord en 1946 et dès l'année suivante part pour l'Indochine où il sert aux côtés des bataillons d'infanterie parachutiste jusqu'en 1954. En 1952, les sapeurs parachutistes fournissent le gros du contingent de la section pionniers du bataillon français en Corée et s'illustrent sur les côtes Arrowhead et Whitehorse. Stationné à Castelsarrasin dès 1949, il forme à partir de 1954 les 60 et 75e compagnies du génie aéroporté qui participent aux opérations d'Algérie, ainsi qu'aux actions de Suez et Bizerte. Lors de leur engagement en Indochine et en Algérie, les sapeurs parachutistes sont entrés dans la grande légende des paras. Créé en 1963, le 17e RGAP est dissous en 1971 et ne subsistent alors que 2 compagnies de combat intégrées aux régiments interarmes.

IMPLANTATION

Implanté à Montauban depuis 1974, fort d'environ 1000 hommes et appartenant à la 11e brigade parachutiste, le 17e RGP est organisé, équipé et entraîné pour remplir les missions d'appui génie de cette grande unité.

17e régiment du génie parachutiste
BP 766 
82087 Montauban CEDEX

Tél. 05 63 21 73 78

 

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL

Ses capacités et ses aptitudes uniques en Europe lui ont permis de participer, depuis le franchissement de vive force du Rhin par ses sapeurs à Germersheim en 1945, à l'ensemble des opérations et missions extérieures où la France a été engagée. Sa vocation aéroportée et sa réactivité lui confèrent une aptitude particulière à être projeté, dans l'urgence et plus particulièrement en ouverture de théâtre, en appui des régiments d'infanterie parachutiste partout dans le monde.

Outil polyvalent, au personnel multi-compétent, mis à la disposition permanente du commandement, les sapeurs parachutistes se sont notamment illustrés au Tchad à Faya-Largeau, au Liban à Beyrouth ou dans les rizières inondées d'Angkor-Vat au Cambodge, dépolluant et déminant les plages de Koweït-City ou offrant de l'eau aux Kurdes ou aux Afghans. Durant ces trente dernières années :

  • plus de 1,2 million de mines et engins dangereux relevés
  • plus de 1200 tonnes de munitions sensibles détruites
  • plus de 1700 personnels formés au déminage.

Ses savoir-faire spécifiques l'ont conduit à privilégier le combat en zone urbaine, le franchissement d'assaut, la reconnaissance dans la profondeur ainsi que les actions nécessitant sang-froid et compétence comme les opérations de déminage et de dépollution qui ont fait sa notoriété au niveau international.

Grâce à ses savoir-faire uniques, ses équipes spécialisées et sa section d'équipement de zone de poser (SEZP), le 17e RGP est capable de réduire des points forts, de déminer, de réaliser des systèmes d'obstacles, de reconnaître et d'aménager un terrain de poser d'assaut, de saisir les installations aéroportuaires, de détruire des objectifs et de reconnaître des sites de franchissement, des ponts et des réseaux suburbains.

Les hommes et femmes du régiment, sportifs et passionnés par leur métier, forment pour toujours la grande famille du «17», fidèles à la devise de leur régiment : « Sapeur suis, Para demeure »

FORMATION - EMPLOIS 

Lors de son arrivée au 17e RGP, l'engagé volontaire est affecté à la compagnie d'administration et de soutien pour une période d'instruction de 6 mois.

Outre la formation générale initiale et les permis véhicules légers et poids lourds, il y reçoit la formation de parachutiste à l'école des troupes aéroportées de Pau.

L'éventail des matériels utilisés et des postes tenus est très large : sapeur de combat, chuteur opérationnel, plongeur, transmetteur, conducteur d'engins, mécanicien, cuisinier, infirmier, secrétaire, peintre, etc.

Source : Ministère de la Défense